v2.8.0 (4286)

Enseignement scientifique et technique - UC3-20 : Analyser le défi alimentaire mondial : quels apports de l'agronomie ?

Descriptif

« Comment nourrir neuf milliards d’êtres humains en 2050 ? ». Souvent posée, cette question illustre la façon dont la sécurité alimentaire mondiale est devenue un enjeu d’actualité majeur. En effet, l’augmentation de la population mondiale et l’évolution des régimes alimentaires de certaines populations vers une consommation accrue de protéines (notamment d’origine animale) entraîne une augmentation de la demande alimentaire à l’échelle mondiale. Ce constat est à l’origine de questionnements sur la capacité des systèmes agricoles à assurer une production suffisante, en quantité et en qualité, pour satisfaire cette demande. Est-il possible d’augmenter les rendements agricoles ? Quelles sont les réserves de terres cultivables à l’échelle mondiale ? Réduire les pertes et gaspillages ne suffirait-il pas à compenser l’accroissement de la demande ? Déjà complexes, ces questions n’abordent pourtant qu’une partie du problème car la sécurité alimentaire n’est pas réductible à une question de ratio offre/demande. La crise alimentaire mondiale de 2007/2008 a ainsi été l’occasion de mettre en évidence l’importance de la stabilité de l’approvisionnement et de l’accès à une alimentation abordable d’un point de vue économique, ainsi que le rôle essentiel des politiques publiques. Enfin, les systèmes agricoles seront-ils en mesure de relever ces défis tout en diminuant leur impact environnemental et en s’adaptant au changement climatique ? Que peut-on attendre de nouvelles formes d’agriculture (l’agriculture biologique par exemple) ? Ce bref panorama met en lumière deux points essentiels concernant l’appréhension de la sécurité alimentaire mondiale : sa dimension multidisciplinaire (agronomie, économie, nutrition, etc.), et son inscription dans le temps (croissance démographique, changement climatique). Ce module est organisé autour de deux questions principales : (i) quelle appréciation peut-on porter sur l’évolution de la sécurité alimentaire mondiale au cours des dernières décennies et jusqu’à aujourd’hui ? (ii) la nature des défis à relever va-t-elle changer au cours des prochaines années qui nous séparent de 2050 ? La contribution des sciences agronomiques à ces questions occupera une place centrale et sera complétée par des apports de connaissances d’autres disciplines (sciences économiques et sociales notamment), ainsi que par des apports méthodologiques illustrant comment l’articulation de différentes disciplines est réalisée au sein de travaux prospectifs sur la sécurité alimentaire mondiale à l’horizon 2050.

Objectifs pédagogiques

A l’issue de ce module, les étudiants seront capables de décrire l’évolution (au cours des dernières décennies) de la sécurité alimentaire mondiale, de la production agricole mondiale et de ses composantes (surfaces, rendements, animaux), des régimes alimentaires et des pertes et gaspillages à l’échelle mondiale. En s’appuyant sur l’exemple des crises alimentaires mondiales de 1972-73 et 2007-08, les étudiants seront en mesure d’expliquer la nature pluridisciplinaire de la sécurité alimentaire mondiale. Ils auront compris comment et par qui la sécurité alimentaire est mesurée à l’échelle mondiale. Ils seront capables de discuter des principaux impacts du changement climatique sur l’agriculture ainsi que des opportunités et limites présentées par certaines nouvelles formes d’agriculture en termes de production agricole et d’impact environnemental (agriculture biologique par exemple).

Les étudiants sauront expliquer quelles sont les différentes méthodes pour réaliser une prospective et décrire les principaux types de prospectives. Ils seront capables de construire une grille d’analyse de prospective et d’utiliser cette grille pour comparer des prospectives entre elles.

Enfin, les étudiants seront en mesure d’identifier et d’analyser les hypothèses utilisées dans les prospectives pour en discuter la vraisemblance compte-tenu des tendances actuelles (par exemple : les hypothèses d’évolution des rendements agricoles sont-elles en continuité ou en rupture avec les tendances actuelles d’évolution des rendements ?). A l’issue de ce module, les étudiants seront donc capables d’analyser des prospectives alimentaires mondiales pour en comprendre les intérêts et limites.

36 heures en présentiel

Soit 12 heures de travail global estimé pour l’étudiant.

effectifs minimal / maximal:

12/24

Diplôme(s) concerné(s)

UE de rattachement

Pour les étudiants du diplôme Ingénieur AgroParisTech

Aucun prérequis.

Format des notes

Numérique sur 20

Pour les étudiants du diplôme Ingénieur AgroParisTech

Vos modalités d'acquisition :

L’évaluation portera sur la restitution du travail réalisé en groupe durant lequel les étudiants devront lire et analyser des prospectives sur la sécurité alimentaire mondiale. Ils présenteront, par groupe, leur lecture et leur analyse des prospectives étudiées à la lumière des différents enseignements qu’ils auront reçus au cours du module. Le travail sera présenté dès le début du module afin de laisser aux étudiants le temps de lire et d’analyser les prospectives et les présentations seront réalisées le dernier jour du module. La présentation par groupe donnera lieu à une note par groupe, qui sera complétée par une note individuelle tenant compte de l’investissement et de la participation de chaque étudiant au cours du module.

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 12

Le coefficient de l'UE est : 2.5

Pour les étudiants du diplôme Parcours IAE forestier (ingénieur AgroSupDijon)

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 12

Le coefficient de l'UE est : 2.5

Programme détaillé

I/ Le défi alimentaire mondial : propositions de définitions et de cadre conceptuels issus de l’agronomie

Présentation module (cours 1h30, Nicolas Guilpart). Présentation du module. Présentation du travail en groupe pour l’évaluation : constitution des groupes et choix d’une prospective par groupe.
Sécurité et souveraineté alimentaire mondiale : définition, mesure, état des lieux et acteurs mondiaux. (cours 3h, Anne Mottet FAO). Ce cours introduira les définitions de la sécurité et de la souveraineté alimentaire, notions essentielles sur lesquelles ce module est fondé. La mesure à l’échelle mondiale de la sécurité alimentaire sera abordée, les acteurs impliqués dans cette surveillance seront présentés et un état des lieux de la sécurité alimentaire mondiale sera décrit. La débat «  food or feed » sera également présenté ici.
Les crises alimentaires mondiales de 1972-1973 et 2007-2008 (cours 3h). Ce cours illustrera, par un retour sur les crises alimentaires mondiales de 1972-1973 et 2007-2008, les différentes dimensions d’une crise alimentaire (rôle de la production agricole, des aléas climatiques, des échanges commerciaux, des politiques publiques, caractéristiques des populations concernées etc.) et la façon dont elles sont imbriquées pour former un système. L’analyse d’événements ayant eu lieu dans le passé alimentera la réflexion sur les « futurs possibles » qui sera abordée par l’étude des prospectives présentée en section IV ci-dessous.

II/ Production agricole, changement climatique et environnement: l’agriculture face au défi alimentaire mondial

Certaines interventions pourront être réalisées en commun avec le module "Milieux intertropicaux"

Production et productivité agricole à l’échelle mondiale (cours 3h, Nicolas Guilpart). En se concentrant sur les productions végétales, ce cours détaillera les composantes de la production agricole mondiale (surfaces, rendement, nombre de cultures par an) et leur évolution au cours des dernières décennies. La stabilité de la production agricole et son évolution sera abordée. La notion de rendement potentiel sera présentée. Un bref panorama des quantités d’intrants utilisées à l’échelle mondiale ainsi que leur efficience d’utilisation sera présenté.
Les dynamiques de la production animale à l’échelle mondiale (cours 1h30, Philippe Lescoat). Comme la consommation de produits animaux est annoncée en hausse, il est intéressant d’étudier quelles peuvent en être les conséquences sur les systèmes de production et leur composantes. Cette intervention abordera également l’efficacité de conversion des ressources végétales par les animaux, ainsi que leur impact environnemental. Un focus sera également fait sur l’adaptation de l’élevage aux environnements difficiles.
Agriculture et changement climatique (cours 3h, Tamara Ben Ari - INRA). L’effet du changement climatique sur l’agriculture sera abordé ici, à la fois en termes d’impact sur les rendements et de modifications des zones de cultures. Des mesures d’adaptation au changement climatique seront discutées. La contribution de l’agriculture au changement climatique sera également abordée.
Formes d’agricultures et sécurité alimentaire mondiale (cours 3h, Nicolas Guilpart, Chantal Loyce, Philippe Lescoat). Dans cette intervention à plusieurs voix, on discutera des effets de différentes formes d’agriculture (élevage inclus) sur la sécurité alimentaire mondiale, le changement climatique et l’environnement.

III/ Des déterminants de la demande alimentaire mondiale

Les régimes alimentaires et leur évolution (Cours 3h). Ce cours abordera l’évolution des régimes alimentaires sous l’angle de la sociologie, comme déterminant important de la demande alimentaire mondiale.
Pertes et gaspillage des denrées alimentaires : état des lieux à l’échelle mondiale (Cours 3h, Barbara Redlingshöfer). Les pertes et gaspillages représentent une part non négligeable de la production agricole mondiale : quelles en sont les estimations ? Sont-elles réparties équitablement entre les différentes régions du monde ? Est-il possible de les réduire ?

IV/ Etude de prospectives sur la sécurité alimentaire mondiale

Prospective : de quoi parle-t-on ? Méthodes et exemples. (Cours 1h30, Nicolas Guilpart).
Travail en groupe : analyse de prospectives sur la sécurité alimentaire mondiale (travail en groupe 12h) Les étudiants seront répartis en 4 groupes. Chaque groupe choisira une prospective parmi 4 prospectives proposées par les enseignants. Les étudiants devront ensuite lire la prospective choisie, et en préparer une analyse éclairée par les connaissances apportées tout au long du module et réalisée selon une grille de lecture qui sera discutée avec eux.
Restitution du travail en groupe : analyse de prospectives sur la sécurité alimentaire mondiale (restitution + discussion 4h).

Mots clés

Prospective, sécurité alimentaire mondiale, agronomie, production végétales et animales, commerce international, pertes et gaspillages, nutrition et régimes alimentaire

Méthodes pédagogiques

Apports de connaissances par cours magistraux, travail en groupe des étudiants sur l'analyse de travaux prospectifs sur l'alimentation mondiale
Veuillez patienter