v2.4.0 (3307)

Enseignement scientifique et technique - UE7 ISDT S3 : Innovation sociale et espaces publics : approche théorique et opérationnelle

Descriptif

Innovation sociale et espaces publics : approche théorique et opérationnelle

30 h

 

Coordinateur : Mauricette Fournier, MC en géographie, UCA,

Equipe pédagogique:

Eric Bordessoule, MC en géographie, UCA, UMR Territoires

Eric Dacheux, PR, UCA, Laboratoire Communication et sociétés

Pierre Enjelvin, auteur photographe, membre de l'Observatoire photographique du Massif central.

Mauricette Fournier, MC en géographie, UCA, UMR Territoires

André-Frédéric Hoyaux, MC en géographie, Université de Bordeaux, UMR Passages

 

Contenu:

L'objectif de ce cours est de montrer comment l'innovation sociale solidaire est vecteur de transformation de l'espace public en particulier dans sa dimension territoriale. Il s'agira dans un premier temps d'aborder la définition des termes : qu'est-ce qu'une innovation sociale "solidaire" ?qu'est ce qu'un espace public ? qu'entend on par "espace public de proximité" ? Comment est-on passé du concept d’innovation sociale à celui d'innovation territoriale ? Puis, à l'aide d'exemples concrets montrer comment des innovations sociales et territoriales peuvent créer et dynamiser des espaces publics de proximité. Parmi les diverses méthodes, sera en particulier abordée la démarche de recherche-action participative (ou collaborative), illustrée par plusieurs exemples. Mais on s'intéressera aussi à la question de l'appropriation et des conflits dans l’espace public. Concept multiforme l’espace public fait en effet aujourd’hui l’objet de transformations, de fermetures sélectives, voire de privatisations qui peuvent générer des conflits entre les différentes catégories d’usagers. Il s'agit alors d’analyser ces processus, les conflits qui en découlent et les modes de régulation pouvant être mises en œuvre. Ce cours proposera enfin, à travers l’analyse de récits, des pistes de réflexions pour appréhender l’habitant à partir d’une approche dite « constitutiviste ». Celle-ci invite à dépasser les cadres supposés partageables et objectivables de la réalité (structures spatiales et sociales) et de la manière de l’interpréter (selon des dispositifs de références prédéterminés), pour accéder au sens que les habitants donnent eux-mêmes de cette réalité. Cette approche postule qu’on ne peut appréhender (voire modifier) les manières d’être, de faire et de penser de ces habitants qu’à l’aune du monde singulier que l’habitant se constitue en situation et non à l’aune d’un monde construit prétendument sur des bases communes tant dans sa mise en forme que dans sa mise en sens.

Conduits par un photographe mobilisant ce média pour des projets de territoire, les TD permettront de réfléchir à l'utilisation de la photographie de paysage comme outil de réflexion  et de transformation des espaces publics. Mobilisée dans le cadre de dispositifs venant y joindre la parole, l’image de paysage devient un révélateur des transformations du territoire et s’enrichit des perceptions des habitants –ces experts de l’espace vécu quotidiennement– face à celles-ci. Ces regards et ces paroles captés avec méthode nous apprennent non seulement sur ceux avec qui nous aurons à travailler, à collaborer pour construire un projet, mais ils nous apportent une connaissance nouvelle qui nous serait rester étrangère sans engager cette relation à l’autre, et qu’il nous faut porter à connaissance.

Les TD se décomposeront en trois temps

1/ Photographie et territoire : approche théorique et contextualisation

2/ Faire l’expérience de la photographie : travail de réflexion préliminaire à la prise de vue et son partage avant d'aller à la rencontre des acteurs du territoire. Parcourir l’espace avec des objectifs que l’on s’impose pour témoigner de sa propre expérience des lieux, se préparer à mobiliser la photographie comme support des représentations, des perceptions et témoin des gestes d’aménagement ou de déménagement du territoire.

3/ Mise en forme du matériau recueilli en vue d'une restitution : mise en commun des travaux  pour prendre conscience de la diversité des visions individuelles mais aussi des visions partagées pour bâtir un (des) projet (s) de médiation multi-acteurs (élus, techniciens, habitants).

 

Mode de contrôle des connaissances

1ère session : Contrôle continu (TP, oral)

RSE et 2ème session : 1 rapport

 

Bibliographie

Berque A. (dir), 1994. Cinq propositions pour une théorie du paysage, EditionsChamp Vallon, collection Pays-paysages.

Besse, Jean-Marc, 2010. Le paysage, espace sensible, espace public, META: RESEARCH IN HERMENEUTICS, PHENOMENOLOGY, AND PRACTICAL PHILOSOPHY Vol. II, N°. 2 , p. 259-286,

Besse, Jean-Marc, 2009. Le Goût du monde. Exercices de paysage, Arles, Actes Sud, 232 p.

Dacheux E.,2008, L'espace public, CNRS éditions.

Dacheux E. et Laville J.-L. (dir), numéro thématique « Économie solidaire et démocratie », Hermès, n°36, CNRS éditions, 2003 [en ligne : http://documents.irevues.inist.fr/handle/2042/9028 ]

Higelé J.P., Lhuillier V., 2014, L'économie sociale et solidaire face aux défis de l'innovation sociale et du changement de société, PUN, coll. Salariat et transformations sociales. L'espace public

Hoyaux, A.-F., 2015. Pour une approche constitutiviste de l’habitant en géographie culturelle. In numéro thématique « Géographie et cultures à Cerisy », Géographie et cultures, n°93-94 [en ligne : https://gc.revues.org/3920 ]

Hoyaux, A.-F., 2016. Corps en place, place du corps. Information géographique, Armand Colin, 2/2016, pp. 11-31.

Les chercheurs ignorants, 2015. Les recherches -actions collaboratives, Une révolution de la connaissance, Presses de l'EHESP, collection Politiques et interventions sociales,  240 p ;

Lévesque, Benoît, Fontan, Jean-Marc et Klein Juan-Luis (dir),2014.  L' innovation sociale, Les marches d'une construction théorique et pratique, Presses Universitaires du Québec, Collection Innovation sociale, 2014, 474 pages.

Lussault, M. 2009, De la lutte des classes à la lutte des places, Paris, Grasset,

Margier, A., 2017. Cohabiter l’espace public, Presses Universitaires de Rennes

Margier, A., 2013. L’espace public en partage. Expériences conflictuelles de l’espace et marginalisation, Cahier de géographie du Québec, n 161, vol 57

Oural, Akim 2015. L'innovation au pouvoir ! Pour une action publique reinventée au service des Territoires, Rapport établi avec l’appui du secrétariat général pour la modernisation de l’action publique, avril 2015, 110 pages

Paquot, T., 2015, L'espace public, La Découverte, collection repères n°518

Roger, A., (dir), 2009. La théorie du paysage en France (1974-1994), Champ Vallon

Roger, A., 1997. Court traité du paysage, nrf, Éditions Gallimard

30 heures en présentiel

Diplôme(s) concerné(s)

Parcours de rattachement

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme MASTER - GESTION DES TERRITOIRES ET DEVELOPPEMENT LOCAL - CF

Le rattrapage est autorisé (Note de rattrapage conservée)
    L'UE est acquise si note finale transposée >= E
    • Crédits ECTS acquis : 3 ECTS

    Le coefficient de l'UE est : 3

    Veuillez patienter