v2.7.0 (3961)

Enseignement scientifique et technique - BIOTECH_UE_3B : Biomolécules, biomatériaux, bioénergies

Descriptif

 

L’UE s’inscrit dans le contexte de l’essor mondial de la chimie verte en réponse à des enjeux socio-économiques, environnementaux et technologiques conduisant à exploiter la biomasse végétale pour la production de molécules et matériaux d’intérêt. Les biotechnologies constituent l’un des principaux leviers d’innovation dans ce secteur, à la fois pour l’optimisation de la qualité de la biomasse et pour la mise au point d’outils de bioconversion technologiquement performants et respectueux de l’homme et de l’environnement.

L’objectif de cette UE est d’introduire les différentes déclinaisons du concept de chimie verte (utilisation du carbone renouvelable et synthèse chimique propre) et de montrer comment elles peuvent s’appliquer à la valorisation du végétal en combinant différentes voies biotechnologiques (biotechnologies végétales, microbiennes, animales). Le travail expérimental vise à faire prendre conscience et donner des outils d’évaluation de l’influence combinée variabilité naturelle de la matière première - procédé sur l’efficacité de la transformation.

Les différentes déclinaisons de la chimie verte sont présentées en introduction ainsi que les aspects réglementaires et toxicologiques associés. Deux exemples d’objets biologiques, le corps lipidique et la paroi végétale, sont choisis pour montrer comment la structure et la composition des assemblages moléculaires peuvent être modulées en vue de leur exploitation dans un contexte de bioraffinerie, pour la production de biocarburants, d’intermédiaires pour la chimie et de biomatériaux. La complémentarité entre les biotechnologies vertes et les biotechnologies blanches est abordée à travers des interventions sur la production de synthons et polymères, la production d’ingrédients pour les cosmétiques et la production de biocarburants. A côté des cours, l’enseignement comprend 16 heures de travaux pratiques où les étudiants conçoivent leurs protocoles expérimentaux avec l'aide des encadrants pour mener à bien en groupe une étude sur l'obtention de fractions d'intérêts à partir d'une biomasse (ex. maïs sélectionnés, microalgues en developpement chez des industriels, ...). L'objectif de ces travaux expérimentaux est de mettre en oeuvre les techniques d'extraction et de caractérisation de biomolécules pour exploiter de façon raisonnée la diversité structurale et la variabilité de la biomasse.

Cette UC s’adresse à la fois aux étudiants souhaitant découvrir les applications des biotechnologies (végétales et industrielles) à la chimie verte et aux étudiants ayant déjà suivi une formation en bioraffinerie et chimie verte souhaitant acquérir une formation pratique en biochimie végétale et rencontrer des acteurs professionnels (réseau national 3BCar).

45 heures en présentiel

Soit 6 heures de travail global estimé pour l’étudiant.

effectifs minimal / maximal:

6/24

Diplôme(s) concerné(s)

Parcours de rattachement

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme Ingénieur AgroParisTech

Vos modalités d'acquisition :

Evaluation : sur la base d'une présentation/discussion orale du projet expérimental

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 12
L'UE est acquise si Note finale >= 10 et aucune Note finale des UC < 6
  • Crédits ECTS acquis : 2 ECTS

Le coefficient de l'UE est : 2

Programme détaillé

 

Mots clés

carbone renouvelable - chimie verte - ingénierie métabolique, - parois végétales - lignocelluloses - lipides

Méthodes pédagogiques

cours, conférences, TP, visite d’une plate-forme expérimentale.
Veuillez patienter