v2.7.0 (3961)

Enseignement scientifique et technique - UC4-06 : Comment les biotechnologies peuvent-elles contribuer à l'essor de l'Agroécologie

Domaine > Sciences et Ingénierie Agronomiques, Forestière, de l'Eau et de l'Environnements, Productions durables, filières, territoires.

Descriptif

- Les critères de sélection et Indicateurs indirects / Les conduites culturales économes en intrants
- La détection de QTL au service de l'agoécologie (résistance au stress hydrique, meilleure assimilation de l'azote et du phosphore)
- Le microbiote du sol : analyse de l'ADN du métagénome du sol (populations de bactéries et de champignons).
- Les modélisations fonctionnelles ou statistiques d'une part, pour décomposer les Interaction Génotype Environnement (IGE), d'autre part, pour intégrer des échelles métaboliques à celles du fonctionnement intégré de la plante puis du couvert, et enfin pour généraliser des cas types.

Objectifs pédagogiques

- Relier de façon transdisciplinaire l'Agro-écologie et les Biotechnologies végétales
- Mieux comprendre la diversité des interactions de la plante avec son milieu physique et biologique
  • Comment la plante répond-elle aux contraintes à l'échelle de la parcelle, du microbiote du sol ? Quels sont les indicateurs, biologiques (cascade d'indicateurs des parties aériennes et racinaires) et des pratiques culturales (ex. fonctionnement de cultures associées) ? Comment diagnostiquer ?
  • Comment passe-t-on de l'idéotype à la pratique : à partir des traits, génotypage et phénotypage à haut débit vers l'agriculture de précision. Pour quelles préconisations ? et vice versa.
- Mieux comprendre/prédire des interactions génotype x milieu : 
  • Caractériser et optimiser le fonctionnement des plantes en population dans un environnement physique et biologique qui génère des contraintes multiples tout en valorisant au mieux les interactions biologiques bénéfiques présentes
  • Combiner modélisation fonctionnelle, phénotypage et génotypage à haut débit pour fournir des méthodes génériques afin d'identifier des idéotypes ou des combinaisons d'idéotypes de plantes ou de couverts valorisant au mieux leurs interactions avec l'environnement physico-chimique et la pratique agricole
- Présenter l'état des connaissances sur ces problématiques centrales pour un développement durable de l'agriculture et identifier les leviers pour lever les verrous technologiques.

effectifs minimal / maximal:

8/24

Diplôme(s) concerné(s)

UE de rattachement

domaines ParisTech

Agronomie, Biologie, Sciences végétales.

domaines Saclay

Biodiversité, Agriculture et alimentation, Société, environnement.

Pour les étudiants du diplôme Ingénieur AgroParisTech

pas de prérequis.

Format des notes

Numérique sur 20

Pour les étudiants du diplôme Ingénieur AgroParisTech

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 12

Le coefficient de l'UE est : 1.5

Pour les étudiants du diplôme Parcours IAE forestier (ingénieur AgroSupDijon)

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 12

Le coefficient de l'UE est : 1.5

Programme détaillé

 

Mots clés

agro-écologie, innovations variétales, biotechnologies végétales

Méthodes pédagogiques

Cours - Visites- Colloque ou sénace dans une Académie - travaux restitués oralement et par écrit sur la création d'idéotypes par la sélection pour répondre à des conditions / pratiques agro-écologiques.
Veuillez patienter