v2.6.3 (3798)

Enseignement scientifique et technique - IDEA_UE_METHOD : Méthodes et outils de l'ingénieur

Descriptif

Ce module est un module d'ingénierie du tronc commun de la DA IDEA.

L’objectif de ce module est de s’assurer d’une maîtrise suffisante d’un certain nombre d’outils et de méthodes de l’ingénieur en sciences et technologies de l’environnement par les étudiants. Il sera abordé : les mathématiques appliquées (statistiques) et la Géomatique.

Objectifs pédagogiques

En mathématiques appliquées, les étudiants doivent être capables de mobiliser leurs connaissances et savoir-faire de tronc commun de leur cursus ingénieur en statistiques (inférence statistique, tests d’hypothèse, modèle linéaire, analyse de données). L’essentiel de la partie « mathématiques appliquées » est consacrée à l’introduction et/ou à la maîtrise de nouveaux outils et méthodes indispensables à l’analyse des problématiques environnementales : statistiques spatiales (géostatistiques), étude et prédiction des séries chronologiques, analyse des valeurs extrêmes.

Les sources de données sur l’environnement sont nombreuses et variées. Leur pérennité et leur analyse impliquent de les structurer dans des bases de données ad hoc, que les futurs ingénieurs doivent savoir concevoir et manipuler. Nombre de ces données sont de nature géographique et les étudiants doivent donc être au point sur les problèmes liés à la particularité des systèmes d’informations géographiques (SIG) : projections cartographiques et systèmes de coordonnées, croisement de couches d’information, modes de représentation des données (vecteur, raster), base de données et Télédétection.

 

Du point de vue pédagogique, un des enjeux majeurs de la Dominante d’Approfondissement est de mobiliser effectivement les différentes capacités acquises lors de ce module à l’occasion des différents travaux d’étudiants qui seront par la suite demandés dans le cadre des modules suivants, en particulier ceux des options.

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme Certificat de spécialité ingénierie de l'environnement eau : déchets et aménagements durables

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 3 ECTS

Le coefficient de l'UE est : 3

Pour les étudiants du diplôme Ingénieur AgroParisTech

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 3 ECTS

Le coefficient de l'UE est : 3

Pour les étudiants du diplôme Accueillis cursus ing 2e et 3e année (erasmus et école)

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 3 ECTS

Le coefficient de l'UE est : 3

Programme détaillé

Le module comprend 2 parties, « mathématiques appliquées » et « Géomatique ».

 

1. Mathématiques appliquées aux sciences et technologies de l’environnement (27 h)

 

Cet enseignement est construit en partenariat avec le Département de Modélisation Mathématique, Informatique et Physique.

Dans une première étape, les étudiants remobiliseront leurs acquis de tronc commun des cursus ingénieur (inférence statistique, tests d’hypothèse, modèle linéaire, analyse de données) sur la base d’un travail personnel à réaliser en début de séquence et qui fera l’objet d’un retour de la part des enseignants. Les étudiants seront au besoin orientés vers les outils pédagogiques qui leur permettront de combler leurs éventuelles lacunes.

Les étudiants aborderont ensuite un certain nombre de nouvelles méthodes relatives :

            - aux statistiques spatiales (géostatistiques)

            - à l’étude et la prédiction des séries chronologiques

            - à l’analyse des valeurs extrêmes.

La pédagogie sera basée sur une alternance cours-TD, avec une proportion dominante de TD d’application sur des données réelles de nature environnementale ou climatique.

Les étudiants seront évalués sur la base de leur travail personnel et des travaux réalisés en TD.

  

2. Géomatique : Systèmes d’Informations Géographiques, Télédétection et Systèmes de gestion de bases de données.  (30 h)

 

Cette séquence comporte :

  • Un  approfondissement à l’utilisation des SIG, s’appuyant sur les TD de 1A et de 2A SCD3. Après un cours rappel aux notions de bases relatives aux SIG et à leur utilisation dans le domaine des sciences et technologies de l’environnement, une série de TD et de dossiers thématiques, donneront aux étudiants une autonomie en matière de manipulations des SIG et en traitement des données géographiques.
  • Une initiation à la Télédétection (cours 3h + TD 3h).
  • Une initiation à un système de gestion de bases de données classique (Microsoft Access), qui permettra d’asseoir les bases relatives à l’architecture des bases de données et à leur utilisation (formulation de requêtes, jointures de tables). Cette initiation sera aussi valorisée lors des séances d’initiation aux SIG, puisque ceux-ci font appel à un système de gestion de base de données (Geodatabase).

 

L’évaluation de cette séquence d’enseignement porte sur la réalisation d’un micro-projet sur ordinateur réalisé lors de la dernière séance de TD.

Mots clés

Mathématiques appliquées, statistiques, bases de données, système d'information géographique, télédétection
Veuillez patienter