v2.8.0 (4333)

Enseignement scientifique et technique - UC3-09 : Fonctionnement et utilisation des cultures associées pour une agriculture plurifonctionnelle

Domaine > Productions durables, filières, territoires.

Descriptif

Le contexte actuel d'extensification et l'intérêt croissant pour le développement d'agricultures durables se traduisent par des pratiques agricoles pouvant poser à terme des problèmes de cohérence agronomique ; d'une part, on assiste à des incitations à de fortes réductions d'intrants pour des raisons économiques et écologiques (azote, fongicides, herbicides) et d'autre part, l'extension de surfaces non entretenues augmente les risques d'infestations par les maladies et les adventices. En outre, ces évolutions doivent rester en cohérence avec la nécessaire adaptation au dérèglement climatique. Ces problèmes conduisent à un regain d'intérêt pour les cultures associées, y compris dans les zones d'agriculture intensive. Traditionnellement présentes dans des systèmes peu mécanisés des pays en développement ou volontairement extensifs, elles ont quasiment disparu de nos régions lors de la révolution verte. Elles réapparaissent en force depuis 20 ans comme une des réponses aux exigences de multifonctionnalités assignées à l'agriculture : production de qualité, préservant l'environnement   et un tissu rural en voie de désertification. La rationalisation et généralisation de leur utilisation reposent très largement sur une meilleure compréhension du fonctionnement des couverts associés aboutissant à mieux gérer la compétition pour les ressources entre espèces et/ou la facilitation qui accroît les ressources disponibles. De même, les associations très hétérogènes comme l’agroforesterie modifient le microclimat, voie prometteuse d’adaptation au dérèglement climatique.

Des outils de diagnostic et de modélisation spécifiques aux couverts hétérogènes doivent accompagner ces innovations afin de mieux évaluer leurs intérêts et contraintes à différentes échelles d'espace et de temps. En conséquence, les interactions entre couverts associés sont étudiées de l'échelle des plantes à celle du bassin de production en parcourant les contraintes biologiques, physiques technologiques et économiques de leur utilisation au sein des filières végétales.

 

Objectifs pédagogiques

  • Sensibiliser à l'approche nécessairement systémique et pluri-fonctionnelle des agro-écosystèmes. 
  • Analyser le fonctionnement écophysiologique et biophysique de cultures associées : transfert et adaptation de méthodes de couverts mono à pluri spécifiques ; domaine de validité 
  • Articuler et synthétiser des connaissances dans divers domaines (écophysiologie, pathologie, bioclimatologie, agronomie, droit, économie etc…) pour évaluer les performances de tel systèmes à court, moyen et long terme lors de projets appliqués
  • Utiliser et comparer différentes représentations de couverts associés (modèles) pour différents usages
  • Aborder la diversité de fonctionnement et d'usage des couverts associés dans le monde

48 heures en présentiel

Soit 50 heures de travail global estimé pour l’étudiant.

effectifs minimal / maximal:

8/20

Diplôme(s) concerné(s)

UE de rattachement

domaines ParisTech

Agronomie, Sciences végétales.

domaines Saclay

Biodiversité, Agriculture et alimentation, Société, environnement.

Pour les étudiants du diplôme Ingénieur AgroParisTech

Aucun prérequis

Pour les étudiants du diplôme Parcours IAE forestier (ingénieur AgroSupDijon)

Aucun

Format des notes

Numérique sur 20

Pour les étudiants du diplôme Ingénieur AgroParisTech

Vos modalités d'acquisition :

Cours Conférences  1/3

Visites TDs             1/3

Projet appliqué        1/3

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 12

Le coefficient de l'UE est : 2.5

Pour les étudiants du diplôme Accueillis cursus ing 2e et 3e année (erasmus et école)

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 12

Le coefficient de l'UE est : 2.5

Pour les étudiants du diplôme Parcours IAE forestier (ingénieur AgroSupDijon)

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 6
  • le rattrapage peut être demandé par l'étudiant si :
    6 ≤ note initiale < 12

Le coefficient de l'UE est : 2.5

Programme détaillé

Les cultures associées dans le monde (Conférence 1,5h à 1DJ)

Fonctionnement et évaluation des cultures associées, quelles représentations pour quels usages ? (Cours TD 2DJ)

Microclimat des les couverts hétérogènes (Cours TD, 1,5h)

Cultures associées et limitation des épidémies (Conférence, 2h)

Cultures associées et maintien de la biodiversité (Conférence, 1DJ)

Quelle législation pour l'agroforesterie? (Conférence : 1DJ)

Visite : 1DJ à 1J par ex. Exploitation de M Galmel, Eure avec Y Pivain (CA Eure) : Raisons des choix de l’agro-foresterie et des cultures associées en Normandie

Projet : 4DJ de travail personnel collectif et restitution devant commanditaires

Ex1: Agroforesterie et législation: quel cadre technique et éconimique proposer à Bruxelles ? Analyse des lois adoptées et proposition d'un nouveau cadre argumenté (3 groupes)

Ex2:  PAC et Agroforesterie aujourd'hui, état des lieux des contraintes et propositions. Enquêtes téléphonique auprès des administrations/ controleurs, des conseillers et des agriculteurs. De l'adaptation des questionnaires à la synthèse par groupe d'acteurs. (association dans le cadre d'un projet européen)

 

          

Mots clés

Cultures associées, performances, services écosystémiques, modélisation, production multiobjectifs, législation.

Méthodes pédagogiques

Cours Conférences (1/3) - Visites TD (1/3) - Projet proposé par la profession (1/3)

Support pédagogique multimédia

Oui

Veuillez patienter