v2.7.0 (3961)

Mise en situation professionnelle - 1AG-MI-EAU : L'eau : les enjeux liés à sa qualité

Domaine > Gestion et ingénierie de l'environnement.

Descriptif

Le développement des sociétés humaines a conduit l'homme à utiliser l'eau dans des contextes variés qu'ils soient économiques (productions énergétiques, agricoles, industrielles), domestiques ou de loisirs. Cette eau, prélevée dans le milieu naturel, y retourne après utilisation, contaminée par des substances polluantes d’origines et de natures diverses (pollutions diffuses ou accidentelles, pollutions chimiques ou (micro)biologiques). La protection des écosystèmes mais aussi de la ressource en eau dont dépend la santé de l’Homme, nécessite donc le traitement de ces eaux usées avant leur rejet dans le milieu naturel (traitements d’assainissement). Parallèlement, la contamination des eaux naturelles, liée au développement des activités humaines ou résultant de leur transfert vers les nappes à travers le sol, peut générer des traitements de potabilisation de l’eau avant utilisation. Les traitements, souvent complexes et coûteux, doivent donc être adaptés en fonction de l’usage qui sera fait de l’eau et de ses caractéristiques initiales. Le traiteur d’eau doit être à même d’identifier rapidement les différents "marqueurs" de pollutions (bactériologique, chimique), afin d’évaluer les risques sanitaires pour la collectivité et de mettre en ½uvre les traitements correspondants. La qualité des eaux a toujours été une préoccupation majeure dans la politique de l’Union Européenne : la législation communautaire s’est d’abord intéressée à la salubrité et l’innocuité de l’eau au regard des usages qui en sont faits (eau potable, baignade, pisciculture, conchyliculture), puis à la réduction des pollutions (eaux usées, nitrates d’origine agricole) générées par les activités anthropiques (agriculture, industrie, activités domestiques…). Dans un objectif de développement durable, différentes mesures ont été mises en place depuis plusieurs années pour améliorer la qualité des eaux (baisse des rejets industriels, adaptation des pratiques agricoles, amélioration des capacités de traitement des stations d’épuration…) mais les résultats ayant été jugés insuffisants, la réglementation Européenne est passée d'une logique de moyens à une obligation de résultats. C'est dans cet objectif que la Directive Cadre Européenne de 2000 impose de rétablir un bon état écologique et chimique de toutes les masses d'eau d'ici 2015. Depuis la loi sur l'eau de 1964, la ressource aquatique est gérée en France à l’échelle des bassins hydrographiques. Cette gestion se caractérise par la prise en compte de tous les enjeux liés à l'eau (économiques, sociaux, juridiques, sanitaires, environnementaux) à l'échelle du bassin versant. C'est pourquoi ce module sera axé en pratique sur un bassin versant donné (celui de la Mauldre et de ses affluents, qui inclut notamment les eaux de surface et souterraines du site de Grignon). De par sa taille modeste (410 km2 dont environ 20% en zone urbanisée), ce bassin est bien adapté à une étude en temps limité. D plus, celui-ci revêt un intérêt particulier compte tenu de son importance stratégique pour le département des Yvelines puisqu'il couvre 30 % du territoire et abrite 30 % des habitants (soit environ 400 000 personnes). Ce module s’intéressera plus spécifiquement aux relations existant entre paysage-hydrogéologie-occupation des sols et qualité des eaux.

Objectifs pédagogiques

A l'issue de ce module intégratif, les étudiants devront être capables de :
- Réaliser des analyses chimiques et microbiologiques de base pour évaluer la qualité d'une eau (souterraine, de surface ou usée),
- Analyser et interpréter des données expérimentales et bibliographiques,
- Mettre en ½uvre une démarche expérimentale pour améliorer différents types de traitements,
- Comprendre les relations entre les activités humaines, le milieu et la qualité de l'eau,
- Proposer des grands principes de traitement de l'eau en fonction des objectifs de qualité et des usages de l'eau à traiter.

66 heures en présentiel

Soit 18 heures de travail global estimé pour l’étudiant.

effectifs minimal / maximal:

10/20

Diplôme(s) concerné(s)

UE de rattachement

domaines ParisTech

Eau.

Pour les étudiants du diplôme Ingénieur AgroParisTech

Modules de tronc commun

Format des notes

Numérique sur 20

Pour les étudiants du diplôme Ingénieur AgroParisTech

Vos modalités d'acquisition :

Rapport écrit par binôme qui intégrera les résultats de projet interprétés et accompagnés d’une analyse critique de la bibliographie correspondante, - Exposé oral des résultats d'analyses physico-chimiques et microbiologiques des différentes ressources en eau (évaluation de la présentation, l’iconographie, et les réponses aux questions), - Travail fourni individuellement pendant les séances de travaux pratiques et assiduité.

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 10

Le coefficient de l'UE est : 1

Pour les étudiants du diplôme Parcours IAE forestier (ingénieur AgroSupDijon)

Le rattrapage est autorisé

    Pour les étudiants du diplôme bachelor of life and environmental sciences

    Le rattrapage est autorisé

      Programme détaillé

       L'enseignement s'articulera autour des points suivants :
      - la gestion de l'eau (SDAGE, SAGE…) et ses acteurs,
      - le contrôle de la qualité des eaux : contextes réglementaires Français et Européens, échantillonnage, méthodes d'analyse,
      - les microorganismes (écologie, épidémiologie) et les contaminants chimiques des eaux,
      - les indicateurs de la qualité des eaux, - les procédés de traitements de l'eau (assainissement, potabilisation) : principes, aspects techniques et économiques, exemples de mise en ½uvre dans les filières de traitement .
      Ces différents points permettront aux étudiants de disposer d'éléments de réponse aux questions, qui peuvent se poser aujourd'hui aux ingénieurs AgroParisTech dans le domaine de la qualité et du traitement de l'eau.

      Mots clés

      eau, qualité, analyses chimiques, analyses microbiologiques, potabilisation, assainissement, bassin versant, hydrogéologie, qualité sanitaire, contaminants, microorganismes pathogènes

      Méthodes pédagogiques

      cours, terrain, TP, projets (dont TP et TD), visites
      Veuillez patienter