v2.6.3 (3798)

Enseignement scientifique et technique - IDEA_UE_GIRE : Gestion intégrée des ressources en eaux

Descriptif

Ce module est un module de l'Option Aménagement et gestion de l'eau et des milieux (AGEM) de la DA IDEA qui compte deux options en Janvier et février (AGEM et ESD (Eaux, sols, déchets)).

Le directive cadre sur l’eau (2000) et la directive inondation (2007) ont conduit une profonde transformation dans les méthodes et les pratiques des ingénieurs. Si le bassin versant demeure l’unité de gestion de la ressource en eau, la prise en compte accrue de la préservation du milieu naturel, et l’atteinte d’objectifs impliquent une meilleure prise en considération des hydrosystèmes et des liens entre pratiques d’aménagement et/ou d’usage de la ressource.

 

Ce module traite de la gestion de l’eau et des hydrosystèmes selon un angle technique, à savoir :

- la compréhension des processus hydrologiques tant sur le volet quantitatif que qualitatif ;

- le diagnostic d’une problématique de gestion de ressources, choix et conception d’aménagement ;

- l’identification des méthodes, données et outils nécessaires pour proposer des solutions techniques.

Des témoignages sur la gestion de situations extrêmes (pénuries et sécheresses, crues et inondations...) seront apportés par les acteurs concernés.

Objectifs pédagogiques

A la fin du module, les étudiants seront capables de :

- comprendre les principes et les questions actuelles de la gestion de l’eau au niveau d’un bassin versant ou d’un hydrosystème ;

- identifier les besoins méthodes et données pour réaliser un diagnostic et concevoir un premier dimensionnement ;

- réaliser un premier diagnostic ;

- réaliser une analyse des impacts des choix techniques adoptés ;

- proposer des mesures permettant aux acteurs de faire face aux crises.

Ils connaîtront le rôle des différents acteurs d’un bassin versant, les normes en vigueur, les services (liés à l’irrigation, à l’assainissement…) et les bases techniques utilisées en gestion de crises.

 

Ce module mobilisera les acquis du tronc commun notamment sur les processus, les acteurs de l’eau et les outils de l’ingénieur (la maîtrise du SIG et des statistiques est nécessaire).

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade européen

Pour les étudiants du diplôme Certificat de spécialité ingénierie de l'environnement eau : déchets et aménagements durables

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 4 ECTS

Le coefficient de l'UE est : 4

Pour les étudiants du diplôme Ingénieur AgroParisTech

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 4 ECTS

Le coefficient de l'UE est : 4

Pour les étudiants du diplôme Accueillis cursus ing 2e et 3e année (erasmus et école)

Le rattrapage est autorisé (Max entre les deux notes)
  • le rattrapage est obligatoire si :
    Note initiale < 10
L'UE est acquise si Note finale >= 10
  • Crédits ECTS acquis : 4 ECTS

Le coefficient de l'UE est : 4

Programme détaillé

Ce module se déroulera d’abord à Montpellier et dans la région Languedoc-Roussillon ou dans la vallée du Rhône.

Le module, commun avec la formation des auditeurs en Mastère Spécialisé « Gestion de l’Eau » sera organisé en deux temps.

La première semaine sera consacrée à la problématique de la ressource en eau en milieu rural méditerranéen. Les étudiants contribueront au diagnostic de projets d’adduction et de sécurisation d’eau potable pour des petites collectivités rurales du département de l’Hérault. Ces communes sont choisies selon les priorités du conseil départemental.

La seconde semaine sera consacrée à la problématique de la restauration physique et écologique des cours d’eau. Les étudiants participeront à des cours, travaux dirigés, et visites de terrain pour appréhender les fonctionnalités écologiques et hydromorphologiques des hydrosystèmes, évaluer leur état pour mieux appréhender les enjeux de gestion de ces espaces aussi important pour la qualité des milieux et la préservation des ressources en eau que pour le risque inondation.

 

Evaluation :

(1)       évaluation formative (non notée) :

a.   individuelle par un quizz avant/après

b.   validation intermédiaire des TD – discussion des résultats

(2)       évaluation notée :

a.   présentation (ppt  + commentaires des diapos) par petits groupes de travail,

b.  rédaction des notes techniques (notes de calculs, synthèse de réglementation, bibliographie…).

Méthodes pédagogiques

Cours, TD, conférences, mini-projet
Veuillez patienter